Fonds François Graff

Fonds déposé après la mort accidentelle de l’avocat François Graff (1945-1988) qui appartenait à la «génération 68» et découvrit la politique sur les bancs de l’Alma Mater. Grâce à un soutien financier de sa famille et à l’aide d’un programme de l’OSEO, Marylène Roblin a fait l’inventaire de ses archives dont la BCU a publié le résultat (Marylène Roblin, Inventaire du Fonds François Graff, Lausanne: BCU Département des manuscrits, « Archives de l’AÉHMO – Inventaire 1, 1995,  226 pages).
Les archives de François Graff couvrent approximativement une période qui s’étend de 1966 à 1981, période pendant laquelle il a consigné les réunions auxquelles il a participé (notes manuscrites) et conservé les documents (convocations, bulletins et journaux) émanant tant des groupements étudiants que des formations politiques dont il a été membre (Parti Ouvrier Populaire, Jeunesses Progressistes, Ligue Marxiste Révolutionnaire).
Le classement est organisé chronologiquement en 7 chapitres, chaque pièce étant l’objet d’un bref résumé. L’ouvrage contient quelques documents iconographiques et se termine par un index des noms , des matières et des lieux.
  • Tendance de gauche du POP
  • Jeunesses progressistes
  • Mouvements universitaires
  • Ligue Marxiste Révolutionnaire
  • Quatrième Internationale
  • Ligue communiste
  • Bibliothèque

Autres liens